› Accueil › Actualités vertes › Ecoblog

Ecoblog

Welcome to our Ecoblog! Here is the place where we exchange ideas or spotlight green events that have come to our attention. Your comments or articles are welcome!

Figuiers étrangleurs

Publié le 07.09.2018 par Team Ecofund - Voir les commentaires

Définition

Les forêts tropicales ont une végétation dense et épaisse et les conditions de vie pour les plantes y sont souvent dures. Les plantes y sont en compétition permanente pour avoir de la lumière. Aussi, les figuiers étrangleurs ont développé une stratégie particulière pour s’imposer sur d’autres arbres.

Les graines des figuiers étrangleurs sont souvent transportées par des oiseaux qui les excrètent sur les branches supérieures d’un arbre hôte. Le figuier commence ainsi à propager ses racines aériennes vers le sol en même temps que des branches s’envolent vers le haut pour capter plus de lumière. Ce processus continue jusqu’à la formation d’un tronc suffisamment épais pour assurer l’auto-portance des branches. A ce stade le ficus a tellement étranglé la plante hôte qu'elle finit souvent par mourir.

Utilités

Il y a de nombreuses espèces différentes de figuiers. Les figuiers étrangleurs sont une sous-catégorie caractérisée par leur manière d’étrangler d’autres arbres pour pousser. Par contre, tous les figuiers donnent des fruits. Ces fruits sont très appréciés par les animaux. Dans la médecine traditionnelle, l’écorce mélangée à de l’eau chaude est utilisée contre la toux et l’hypertension. La sève de cette plante est utilisée pour soigner les plaies. Le bois du ficus est utilisé pour le chauffage. Son tronc, qui présente un joli design est utilisé à la mort de la plante pour la décoration des maisons.

Quiz sur la préservation

Les figuiers étrangleurs sont tout de même importants dans le fonctionnement de l'écosystème. Les figuiers sont parmi les rares espèces d’arbres qui donnent des fruits tout au long de l’année. Ils réunissent ainsi sur un seul arbre parfois plusieurs dizaines d’espèces d’oiseaux et de mammifères.

Commentaires