› Accueil › Voir les écoprojets › Les écoprojets à financer › Let there be water à Tizi n’Oucheg !

Let there be water à Tizi n’Oucheg !, Maroc

Encore 123 jours, 0 heures

Fiche projet

Tizi n'Oucheg
Gestion durable
Ecofund e.V.
05.11.2023

17765 €

sur 15000 € pour objectif
118%
30.06.2024

NB : dons à partir de 5 euros. Jusqu'à 15% du montant financeront les coûts de transaction, frais de transfert d'argent. Pour en savoir plus, veuillez consulter les FAQ.

De quoi s'agit-il ?

Le projet de préservation des ressources en eau est le deuxième projet de collaboration entre Ecofund et l’Association de Tizi N’Oucheg : ces 3 dernières années, Ecofund a contribué à la reforestation des flancs de montagne entourant le village. Au total 10.000 arbres fruitiers ont été plantés permettant de protéger les terres contre l’érosion (par exemple des glissements de terrain), et à terme de renforcer l’autonomie des habitants du village de Tizi N’Oucheg grâce à la transformation et à la vente des fruits.

Pour en savoir plus sur le projet de reforestation « Plante ton arbre à Tizi n’Oucheg ! » cliquez sur ce lien >>

Depuis plusieurs années, le Maroc est touché par une extrême variabilité des précipitations conduisant à des sécheresses. A cela s’ajoute une demande d’eau sans cesse croissante. Selon les études de la Banque Mondiale, le résultat est une réduction significative depuis 1980 des eaux de surface (-20%) et des eaux souterraines (-25%).

Le village de Tizi N’Oucheg n’est pas épargné, par conséquent les villageois souhaitent protéger leurs sources d’eau de la surexploitation grâce à l’amélioration de leur système d’irrigation des terrains cultivables.

Les eaux de pluie et issues de la fonte des neiges sont récupérées auprès de 3 sources nommées « Amanouz », « Erzri Nouarioul », et « Oualfi » et stockées dans 3 grands réservoirs situés à flancs de montagne. Ces réservoirs sont interconnectés par des canaux ouverts (v. photos) desservant un système d’irrigation des parcelles villageoises, sur lesquelles est produite toute la consommation locale : des céréales (orge), légumes (petits pois, pommes de terre, oignons, haricots, carottes et navets) ainsi que des fruits (noix, figues et figues de barbaries).

Ce système traditionnel d’irrigation au Maroc avec des canaux ouverts n’est plus adapté à la situation actuelle de rareté d’eau, car il occasionne des pertes d’eau par évaporation.

Actuellement, en raison de la sécheresse et des défaillances du système d’irrigation, sur l’année, 45% des terres ne sont plus exploitées, notamment pendant la saison de mai à novembre.

Par conséquent, les villageois souhaitent remplacer les canaux ouverts du système d’interconnexion des 3 bassins entre les sources naturelles d’eau, par des tuyaux en polythène enterrés. Ils vont procéder en phases selon la disponibilité des fonds levés :

D’abord le canal entre les sources « Erzri » et « Oualfi » sera remplacé, dont les coûts d’achat des tuyaux et de raccord sont estimés à environ 3.000 euros.

Ensuite, selon la disponibilité des fonds levés, les 2 autres canaux seront remplacés, dont les coûts d’achat des tuyaux et de raccord sont estimés respectivement à environ 6.000 euros

Dès que les 3 canaux ouverts seront remplacés par un système de tuyaux, les habitants de Tizi n’Oucheg estiment qu’ils pourront récupérer jusqu’à 80% des terres aujourd’hui non exploitées à cause de manque d’eau.

Rachid Mandili et son Association de Tizi N’Oucheg sont les champions du projet. Rachid est non seulement la figure de ce projet mais aussi une « figure » du développement autonome des villages au Maroc. D’une passion contagieuse et d’un optimisme à tout rompre, ce berbère quarantenaire partage avec sa femme, ses enfants, ses voisins et la communauté de Tizi N’oucheg, sa vision d’un village autonome qu’il fait bon développer afin que tous y voient un avenir.

Avec Ecofund, Rachid s’engage pour sauvegarder l’eau de source de Tizi n’Oucheg et ainsi la source de vie de son village dans le Haut Atlas.

Comment votre don nous permettra d'agir ?

Votre don permettra d'acheter et d'acheminer le matériel jusqu’au village de Tizi N’Oucheg. Les villageois se chargeront de la pose et de l'interconnexion des tuyaux. Leur main d’œuvre est leur apport propre au projet.

Ce projet « Let’s there be water in Tizi n’Oucheg ! » contribue à la préservation du patrimoine naturel et du paysage traditionnel. Il s’intègre plus largement au système de développement socio-économique du douar de Tizi n’Oucheg.

A l’instar du projet précédent « Plante ton arbre à Tizi n’Oucheg ! », il s’agit également d’un projet pilote pour la région, qui peut inspirer les villages alentours.

En contribuant à ce projet, en tant qu’Ecofunder vous serez accueilli à bras ouverts par Rachid et son équipe du gite rural ; ils vous montreront les emplacements des sources d’eau et des canaux d’interconnexion pour le système d’irrigation que vous aurez aidés à financer. Pour ceux qui n´auraient pas l’opportunité de venir en excursion à Tizi N’Oucheg et découvrir ses superbes environs montagneux, nous vous tiendrons bien entendu informés de l’évolution du projet au fur et à mesure, sur notre plateforme.

Merci pour votre don !

Ecopartenaire pour Let there be water à Tizi n’Oucheg !

Ecofund e.V.


La coordination de l’ensemble du projet et le suivi des résultats seront effectués par Ecofund.

Dernières nouvelles

05.11.2023 › Nouvelles du projet « Let there be water in Tizi n’Oucheg !»

Nous sommes heureux d’apprendre que les villageois de Tizi n’Oucheg ne déplorent aucune perte humaine sauf des dégâts matériels suite au puissant tremblement de terre, qui a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi 8 septembre.

Aussi, nous sommes heureux de vous confirmer que le projet de préservation des ressources en eau « Let’s there be water à Tizi n’Oucheg » n’a pas subi aucun dégâts lié au tremblement de terre du 8 septembre dernier.

En effet, après le lancement du projet bien avant le séisme, grâce à vos dons, l’Association ATND ensemble avec les villageois de Tizi n’Oucheg a pu réaliser la première phase du projet sur le canal ouvert entre les sources « Erzri » et « Oualfi ».

Grâce à vos dons, des tuyaux en polythène ont pu être achetés et acheminés vers le village de Tizi n’Oucheg. Les villageois ont porté les tuyaux sur les flancs de montagne.

Ensuite, les villageois ont creusé des canaux pour enterrer les tuyaux.

Finalement, les tuyaux ont été connectés et enterrés.

Désormais, l’eau dans le canal entre les sources « Erzri » et « Oualfi ne sera pas perdue à cause de l’évaporation et servira à récupérer les terres aujourd’hui non exploitées à cause du manque d’eau pendant la saison sèche.

Ensemble, avec Rachid, son association et les villageois de Tizi n’Oucheg, nous vous remercions infiniment pour vos dons qui ont permis de réaliser cette première phase du projet de préservation des sources d’eau de montagne.

Nous sommes très heureux de vous annoncer que l'Allemagne à travers son Ambassade au Maroc a mobilisé 13.500 euros, afin de permettre la réalisation des deux phases restantes qui concernent les 2 autres canaux entre les sources d’eau encore ouvertes.

Un grand MERCI aux Ecofunders allemands pour cette aide vitale aux habitants de Tizi n'Oucheg !

Aussi, si vous souhaitez toujours contribuer à l’aide aux victimes du séisme au Maroc, vous pouvez faire une donation via notre plateforme Ecofund à l’Association de Tizi n’Oucheg de Développement (ATND) qui se chargera de sa coordination et de sa distribution.

15.09.2023 › Tizi n'Oucheg après le séisme au Maroc

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris l’impact du puissant tremblement de terre qui a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi 8 septembre. Son épicentre a été localisé dans la province d’Al Haouz à 70km au sud-ouest de Marrakech dans les montagnes du Haut Atlas, un massif aux nombreux villages isolés.

Nous adressons nos sincères condoléances à toutes les familles touchées par ce tragique séisme.

Nous exprimons notre solidarité et notre soutien à la population marocaine et en particulier à nos amis et partenaires du projet de l’Association de Tizi n’Oucheg de Développement (ATND).

Le village de Tizi n’Oucheg se situe au sud-est de Marrakech dans la vallée de l’Ourika seulement à quelques kilomètres de l’épicentre.

Heureusement, selon l’Association ATND, les villageois de Tizi n’Oucheg ne déplorent aucune perte humaine sauf des dégâts matériels. Par contre, dans les villages voisins, plusieurs morts ainsi que des considérables dégâts matériels ont été enregistrés. Au total, selon le bilan de ATND toujours provisoire à la date d’aujourd’hui, dans les villages voisins dans la communauté Seti Fada dans la province Al Haouz 23 personnes sont décédées, 142 maisons ont été complètement endommagées par le séisme.

Dès la première heure après ce terrible séisme, l’Association ATND et tous les villageois de Tizi n’Oucheg apportent l’aide aux villages dans la communauté Seti Fada : notamment des vivres, des tentes et des matelas. Cette aide est vitale pour les familles touchées par le séisme, afin de se préparer à l’hiver en attendant la reconstruction de leurs maisons grâce à l’aide de l’Etat.

Si vous souhaitez contribuez à cet aide d’urgence aux victimes du séisme au Maroc, vous pouvez faire une donation via notre plateforme Ecofund à l’Association de Tizi n’Oucheg de Développement (ATND) qui se chargera de sa coordination et de sa distribution.

Fiche projet

Tizi n'Oucheg
Gestion durable
Ecofund e.V.
05.11.2023

17765 €

sur 15000 € pour objectif
118%
30.06.2024

NB : dons à partir de 5 euros. Jusqu'à 15% du montant financeront les coûts de transaction, frais de transfert d'argent. Pour en savoir plus, veuillez consulter les FAQ.